Manuel Valls, chantre d’une « gauche efficace »

Le par

 

David Pujadas et Manuel Valls sur le plateau de l'émission "Des paroles et des actes" diffusée sur France 2 jeudi soir.

Le ministre français de l’Intérieur, Manuels Valls, s’est présenté jeudi soir en tenant d’une « gauche efficace »  et a défendu ses collègues du gouvernement Arnaud Montebourg et Jérôme Cahuzac.  « Je suis de cette gauche efficace », a-t-il insisté en réponse à une question sur Arnaud Montebourg.

Manuel Valls a cependant défendu le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg « On a besoin de lui, il a mené un combat difficile », a-t-il dit. « Nous avons besoin de son talent, de sa pugnacité », a insisté Manuel Valls, soulignant qu’Arnaud Montebourg était « loyal » envers le Premier ministre.

Dans un débat vif sur l’immigration avec la présidente du FN Marine Le Pen,il a tenu sa ligne d’une « immigration maitrisée et contrôlée ».

« Mme Le Pen, votre idéologie consiste à faire croire que l’on règle les problèmes uniquement à travers la problématique des étrangers », a-t-il riposté. « Non, il y a des solutions qui nous permettent de régler nos problèmes et de garder nos valeurs », a-t-il poursuivi en campant sur sa ligne: « Notre pays est en capacité d’accueillir les étrangers à condition que cette immigration soit maîtrisée. » Si le chômage augmente, ce n’est pas la faute des étrangers », a-t-il encore déclaré, en reconnaissant tout de même que l’immigration économique avait « de fait » déjà diminué et pourrait le faire encore si le contexte économique se dégradait davantage.

 

Sur le même thème, lire aussi :

Présentation des premières actions de la nouvelle équipe régionale et surtout écoute et débats avec la salle, la démocratie locale à l'oeuvre.
Le par

Les derniers contenus multimédias