Vincent Peillon : «nous entrons dans l’école du 21ème siècle»

Le par

 

Refonder l'école

Le ministre de l’éducation nationale a présenté ce lundi 10 décembre sur RMC / BFMTV son plan pour la refondation de l’Ecole. Ce plan prend la forme d’une loi pluri-annuelle qui échelonne les moyens sur 5 ans et sera présentée au Conseil des ministres fin janvier avant un vote à l’Assemblée.

« Je veux qu’il y ait du temps pour le débat parlementaire, je veux que la France parle d’école, je veux que la France comprenne que son avenir c’est l’école et que nous pouvons redresser notre avenir par l’école, et donc il faut du temps. »

Le métier d’enseignant au coeur de la refondation de l’Ecole

 

Vincent Peillon est tout d’abord revenu sur la grande campagne de recrutement des enseignants. Cette campagne s’annonce sous les meilleures auspices avec 100.000 candidats inscrits sur le premier concours. Pour soutenir la diversité du recrutement et inciter les candidats des milieux modestes, des emplois «professeurs d’avenir» vont être mis en place. Ce contrat permettra le pré-recrutement de 4000 professeurs dès la 2ème année de licence et le versement d’une rémunération de 900 euros par mois afin d’inciter les candidats des milieux modestes à poursuivre jusqu’au Master 2. Ce chiffre pourra être porté à 18.000 en trois ans.

Sur l’image des enseignants un sondage exclusif du CSA montre que les Français ont très majoritairement une bonne image du métier de professeur. En effet, 8 Français sur 10 ont globalement une bonne image du métier d’enseignant et plus de 7 Français sur 10 seraient fiers que leur enfant devienne professeur.

Concernant la formation des enseignants, celle-ci sera remise en place, c’est une des priorités du gouvernement comme l’indique Vincent Peillon :

« Un système qui réussit c’est un système où les professeurs sont formés à enseigner. Nous créerons des Ecoles supérieures de professorat à l’Education, c’est une révolution en France et c’est une première. »

Les enseignements du 21e siècle

 

Sur l’enseignement des langues vivantes le ministre a annoncé l’obligation d’apprentissage d’une langue vivante dès le CP pour la rentrée 2014 ou 2015. Egalement un enseignement numérique sera dispensé, «c’est l’entrée dans l’Ecole du 21e siècle».

Un cours de morale laïque est également en préparation afin d’éduquer les enfants et les faire réfléchir sur la société.

« Les morales étaient religieuses, nous entrons dans la laïcité, il faut donc que ce qui n’est pas religieux, à commencer évidemment par les institutions publiques, prenne en charge cette dimension essentielle de l’existence humaine. »

Vincent Peillon a rappelé la révision des rythmes scolaires qui s’appliquera dès la rentrée 2013 avec la semaine de 4 jours et demie. Cette réforme permettra une meilleure répartition du temps scolaire avec des journées plus légères pour l’intérêt des élèves.

De même, dans certaines zones, le ministre a annoncé l’entrée à l’école pour les moins de trois ans, par exemple à Marseille.

 

Sur le même thème, lire aussi :

Présentation des premières actions de la nouvelle équipe régionale et surtout écoute et débats avec la salle, la démocratie locale à l'oeuvre.
Le par

Les derniers contenus multimédias