Pour une réforme des rythmes scolaires dans le Tarn Jacques Valax, député du Tarn

Le par

En 2013, l’école doit redevenir une priorité : pilier de notre République, instrument majeur de la démocratisation de la réussite, lieu d’émancipation et de socialisation, l’école publique et laïque ne doit plus être sacrifiée. Les résultats de nos élèves ne sont pas satisfaisants. En lecture, par exemple, leur niveau est inférieur au niveau moyen des élèves européens et il se dégrade. La part des élèves en difficulté augmente. La semaine de 4 jours d’école est une anomalie française imposée en 2008 et unanimement critiquée : elle fatigue les enfants, aggrave l’échec scolaire et oblige les enseignants à «courir» après le programme. À la rentrée 2013, nous pouvons passer à la semaine de 4,5 jours. Il en va de l’intérêt de nos enfants de mieux répartir les heures de classe dans la semaine, d’alléger les journées d’enseignement et de développer à l’école la pratique d’activités sportives, culturelles et artistiques encadrées par des intervenants qualifiés.

Avec le Gouvernement, nous avons décidé d’accompagner les communes dans ce changement. Ces dernières, sans distinction, se verront ainsi attribuer une dotation de 50 euros par enfant, dès lors qu’elles auront décidé de mettre en uvre cette réforme à la rentrée 2013. Le succès de cette réforme repose notamment sur la mobilisation des maires. Je sais à quel point l’intérêt des enfants, leur réussite scolaire et leur bien-être sont des priorités pour les élus locaux. Je sais pouvoir compter sur eux.

Je souhaite donc que toutes les communes du Tarn appliquent cette réforme dès septembre. Il est également du devoir des enseignants d’accompagner cette mesure dans l’intérêt de nos enfants. L’école doit être une priorité nationale partagée par tous.

L’implication du Gouvernement, de la communauté éducative et des élus locaux doit nous permettre de renouer avec la promesse républicaine et le progrès pour tous !

Sur le même thème, lire aussi :

Un moment d'émotion partagée lors de la commémoration du centenaire de la mort de Jean Jaurès à Castres. Un moment partagé avec les copains du sud du Tarn et de nombreux élus.
Le par

Les derniers contenus multimédias