Réfugiés – Patrick Vieu lance un appel aux maires

Le par

Alors que des femmes, des hommes et des enfants, réfugiés et demandeurs d’asile, fuient par dizaines de milliers, au péril de leur vie, la barbarie, les exactions et la guerre qui ravagent leur pays, il est de notre devoir et de notre responsabilité d’hommes et de citoyens de leur tendre la main.

La France a toujours été, pour les faibles et les persécutés, une terre d’asile : opposants politiques, résistants antifascistes, républicains espagnols, tous ont été accueillis au nom de cette tradition d’humanité qui fait honneur à la patrie des Droits de l’Homme.

C’est à cette tradition qu’il nous revient aujourd’hui d’être fidèles, sans calcul et sans arrière-pensée. Pour accueillir dans la dignité et l’ordre républicain les personnes qui souhaitent rejoindre la France, les élus locaux ont une responsabilité essentielle.

Car si la question des réfugiés appelle une réponse politique, au niveau national et européen, l’attitude qui consiste, face à l’urgence de la situation, à se défausser purement et simplement sur l’État n’est ni solidaire ni responsable.

Comme l’a indiqué le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, dans le courrier qu’il vous a adressé voilà quelques jours, votre mobilisation est déterminante. Elle passe, comme le ministre s’y est engagé, par un soutien de l’État qui doit rassembler ses compétences et ses moyens pour coordonner les initiatives et accompagner les communes prêtes à agir.

Dans ce contexte, nous invitons les maires du Tarn à rejoindre le réseau des villes solidaires .

Sur le même thème, lire aussi :

Présentation des premières actions de la nouvelle équipe régionale et surtout écoute et débats avec la salle, la démocratie locale à l'oeuvre.
Le par

Les derniers contenus multimédias