Révéler l’imposture du FN et combattre son projet antirépublicain

Le par

En évoquant la laïcité, la république, la liberté des femmes, Marine Le Pen cherche à recouvrir d’un vernis républicain son parti, dont l’identité s’est construite hors des valeurs républicaines de liberté, d’égalité et de fraternité. sa stratégie de « dédiabolisation », à l’oeuvre depuis 2010, consiste non pas à modifier cette orientation idéologique et programmatique, mais à la présenter de façon différente, dissimulée, pour tromper nos concitoyens... Découvrez le livret «Révéler l'imposture du FN et combattre son projet antirépublicain»

PS: interdit de dépasser trois mandats

Le par

RÉSOLUTION "RÉNOVER MAINTENANT" RÉNOVATION PAR LE RENOUVELLEMENT ET L'OUVERTURE Adoptée à l'unanimité des membres du Conseil Fédéral du 19/09/2013 (35 Pour - 8 Abstentions - 2 NPPV)   La Fédération du P.S du Tarn : se fixe comme règle pour ses candidats aux élections et ses élus le non-cumul d’un mandat de parlementaire avec un mandat d’exécutif local (Région, Département, commune, EPCI) .   prévoit que le nombre de présidences d’exécutifs successifs

Politique énergétique

Le par

La TVA sur la rénovation énergétique des logements sera abaissée à 5% en 2014, un dispositif de tiers financement des travaux de rénovation thermique avec la Caisse des Dépôts sera créé, 2000 emplois d'avenir seront dédiés au conseil pour les ménages en matière de rénovation thermique, 35 millions de compteurs seront remplacés par des compteurs intelligents d'ici 2020 et sans coût pour les ménages. Les investissements dans les renouvelables, l’efficacité énergétique et les carburants alternatifs offrent un immense gisement d’emplois qualifiés, non dé localisables, au sein de filières industrielles d’avenir. La transition énergétique générerait, entre 632.000 et 825.000 emplois d'ici à 2050 et verrait la naissance de nouvelles industries et de nouveaux

L’inaptitude d’une Europe de droite à utiliser cette force « Europe »

Le par

« Chers camarades, la situation en Europe n’est pas rose : record de chômage, augmentation de la pauvreté, augmentation des écarts de richesses entre États, impuissance à prendre des mesures collectives nécessaires à la transition écologique, diminution des droits en matière de santé, de retraites, de garanties sociales en tout genre. Pourtant, l’Europe est forte. Sa balance commerciale est à l’équilibre, elle représente un marché solvable nécessaire à toutes les économies  émergentes ; elle est capable de créer 1 000 milliards d’euros en deux mois, tout en faisant baisser les taux d’intérêt et l’inflation. Ce qui pose problème, c’est bien l’inaptitude d’une Europe de

La bienveillance de la droite à l’égard de la fraude fiscale

Le par

Au lendemain des annonces par le président de la République de la mises en place de mesures visant à une plus grande transparence et un meilleur contrôle de la vie publique, mais aussi de lutte contre les paradis fiscaux, l'opposition abboie et montre qu'elle a la mémoire courte. En 2008 : premières réflexions sur l’amnistie fiscale Bernard Accoyer, à l’époque Président de l’Assemblée nationale, a suggéré de « réfléchir à une amnistie fiscale pour nos compatriotes qui accepteraient de rapatrier leurs capitaux ». Avril 2009 : Eric Woerth lance l’amnistie fiscale Eric Woerth, alors ministre du Budget, met en place une cellule de régularisation des situations de fraude fiscale. Les résidents français, détenant des

Banalisation du FN : 4 réalités sur lesquelles il faut ouvrir les yeux

Le par

Oui, Marine Le Pen est d’extrême-droite Il n’est pas facile de qualifier le positionnement politique de Marine Le Pen tant elle brouille les repères, grappillant çà et là ses références sur tout l’échiquier politique. Elle a fermé la parenthèse ouverte par son père qui a construit l’extrême-droite française selon ses obsessions et son histoire : négationnisme, catholicisme intégriste, libéralisme économique. Marine Le Pen est d’une autre génération. Mais ne considérons pas que libérée, par son âge, des lubies de l’extrême-droite d’avant, elle n’en partage pas pour autant les fondements idéologiques. Marine Le Pen est l’héritière de l’extrême-droite née avec la IIIe République, celle qui s’articule autour d’un triptyque jamais démenti : nationalisme,

Michel Sapin : le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi est «un progrès considérable pour l’ensemble des salariés»

Le par

Michel Sapin : le projet de loi sur la sécurisation de l'emploi est «un progrès considérable pour l’ensemble des salariés»   Michel Sapin était l'invité politique ce mercredi de France Inter. Le ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social a évoqué à cette occasion les accords sociaux en cours et le projet de loi présenté lundi en conseil des ministres, qui transcrit l'Accord national interprofessionnel obtenu entre les partenaires sociaux en janvier. Maintien dans l'emploi: une mesure de protection des salariés et des efforts répartis équitablement Michel Sapin a rappelé dans un premier temps le caractère systématique et contraignant de la nouvelle loi, qui permettra de préserver l’emploi

Bataille pour l’emploi : 10 mois d’action du gouvernement

Le par

Les chiffres du chômage pour le mois de janvier 2013 viennent d'être publiés et font état d'une hausse. Personne ne peut se satisfaire du nombre de demandeurs d'emploi. Mais la droite, plutôt que de se concentrer sur la situation économique et sociale des Français, se réjouit de façon indécente de la situation qui frappe nos concitoyens demandeurs d'emploi et donne des leçons alors qu'au cours des cinq dernières années, sa politique a causé un million de chômeurs de plus. En 10 mois, de nombreuses mesures ont été votées et mises en œuvre afin de répondre à l'objectif fixé par le président de la République d'inverser la courbe du chômage d'ici la

Mobilisation de Jacques Valax Député du Tarn et des Députés Socialistes pour le non-cumul dès 2014

Le par

Jacques Valax, député du Tarn, n'oublie pas qu'en octobre 2010 – le PS était alors dans l'opposition – il fut le rapporteur d'une proposition de loi organique du groupe socialiste, dont le premier signataire était Jean-Marc Ayrault, "visant à interdire le cumul du mandat de parlementaire avec l'exercice d'une fonction exécutive locale". Alors, les tergiversations du gouvernement sur la mise en œuvre de l'engagement n° 48 du candidat François Hollande, irritent, intriguent, agacent. "On manque de courage politique", déplore M. Valax. L'avis – non public – du Conseil d'Etat transmis vendredi 22 février au gouvernement et recommandant que les règles de non-cumul prennent effet en 2017, à échéance des mandats parlementaires

Les derniers contenus multimédias